Unité urbaine de Granville

Géolocalisation sur la carte : France

Géolocalisation sur la carte : France

L’unité urbaine de Granville est une unité urbaine française centrée sur Granville, station balnéaire et climatique de la baie du mont Saint-Michel à l’extrémité méridionale de la côte des havres, parfois surnommée la « Monaco du Nord ». Cette ville touristique de la Manche est au cœur de la deuxième agglomération urbaine du département.

En 2010, selon l’INSEE, l’unité urbaine de Granville est composée de neuf communes filtered water bottle, toutes situées dans le département de la Manche, plus précisément dans l’arrondissement d’Avranches.

En 2009, avec 25 842 habitants, elle constitue la deuxième unité urbaine du département de la Manche, se classant après l’unité urbaine de Cherbourg-Octeville (1er rang départemental) et avant l’unité urbaine de Saint-Lô (3e rang départemental) bien que cette dernière en soit la préfecture.

Dans la région de Basse-Normandie dont elle fait partie, elle occupe le 6e rang régional se situant après l’unité urbaine de Lisieux (5e rang régional) et avant l’unité urbaine de Saint-Lô (7e rang régional).

En 2009, sa densité de population qui s’élève à 380 hab/km² en fait une unité urbaine assez densément peuplée mais plus de deux fois moins que celle de Cherbourg-Octeville (939 hab/km²), la principale agglomération du département de la Manche.

L’unité urbaine de Granville est le pôle urbain de l’aire urbaine de Granville.

En 2010, l’INSEE a procédé à une révision des délimitations des unités urbaines de la France ; celle de Granville a été élargie de quatre nouvelles communes (Anctoville-sur-Boscq, Carolles, Jullouville et Saint-Pair-sur-Mer) et est maintenant composée de neuf communes urbaines au lieu de cinq lors du recensement de 1999 running hydration backpack.

Le tableau ci-dessous présente l’évolution démographique de l’unité urbaine de Granville dans ses nouvelles limites de 2010 sur une période allant de 1968 à 2009.

Après avoir connu une croissance démographique régulière de 1968 à 1982 où elle atteint un premier pic démographique, l’unité urbaine de Granville enregistre une légère baisse démographique dans la période 1982-1990, puis renoue avec la croissance de sa population depuis 1990.

Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)